reliures.bnf.fr

bnf_long_label

Henriette Mérigot (17..-18..)

 
Birth:
17..
Death:
18..
Country:
France
Activity place:
Paris
Floruit:
En activité à la fin du XVIIIe siècle et début du XIXe siècle.
Role:
Peintre
En l'absence de sources documentaires, la vie comme l'activité d'Henriette Mérigot reste méconnue. Elle apparaît à la fin du XVIIIe siècle comme l'auteure de dessins réalisés sur les tranches de volumes reliés en vélin et ornés de décors peints, à la mode anglaise. Son nom est en effet avancé pour une autre reliure semblable à celle conservée à la Réserve des livres rares citée ci-dessous, comme l'atteste le compte-rendu de la séance du 14 août 1833 de l'Académie des Sciences de Dijon, au cours de laquelle le relieur Jacotier qui, présentant son invention d'une technique de reproduction des gravures sur le veau, rappelait la source d'inspiration anglaise de ces reliures comme le rôle tenu par Henriette Mérigot dans la réalisation des copies françaises : « Vers 1785, on imagina à Londres de peindre des paysages sur la tranche de quelques livres. Ce nouvel ornement fit sensation sans devenir commun, soit à cause des frais qu'il exigeait, soit parce qu'il ne convenait qu'à quelques ouvrages de luxe. Le premier qui fut exécuté en France fut un exemplaire des Maximes de Larochefoucault, que le pinceau de Melle Henriette Mérigot décora de cette manière en 1789. Ces sortes de livres sont recherchés des amateurs et se paient toujours très chers dans les ventes ».

Voir : Mémoires de l'Académie de Dijon , séance publique du 26 août 1836, p. 279.