reliures.bnf.fr

Reliures de la Bibliothèque nationale de France

François Bozerian (1765-ap. 1818)

 
dit le Jeune
Naissance :
1765
Mort :
ap. 1818
Pays :
France
Lieu d’activité :
Lyon ; Paris. Avant 1789 : Lyon. En septembre 1802 : rue des Grands Augustins, n° 29. En 1806 : rue Pavée-saint-André-des-Arts, n° 14. De 1807 à 1818 : rue de Tournon, n° 31. En 1818-1819 : rue de la Sorbonne, n° 12
Période d’activité :
En activité à Lyon avant 1789 puis à Paris, de 1801 environ à 1818.
Rôle :
Relieur
Frère de Jean-Claude Bozerian, dit l'aîné, François Bozerian a d'abord exercé son activité de reliure à Lyon, avant 1789. Il s'établit à Paris dans les toutes dernières années du XVIIIe s., à une date indéterminée. Il est connu pour sa très abondante production de reliures à décor de bordures dans le style néo-classique caractéristique du Premier Empire. Il a abondamment travaillé pour la Bibliothèque impériale, à la sollicitation de Joseph Van Praet, pour relier notamment les collections d'incunables de la Réserve des Imprimés. Il se retire des affaires en 1818-1819, avec pour successeur le relieur Motet, attesté dès 1819 à l'adresse de la rue de la Sorbonne.

Signature : Bozerian signe presque toujours ses reliures, au bas du dos, sous les deux formes suivantes : « rel. p. bozerian jeune » « rel. par bozerian jeune »; on trouve plus rarement les libellés « bozerian le j. » ou « bozerian jeune ».

Voir : Culot 1979 ; Fléty 1988 , p. 32 ; DEL Le Bars 2002 (4) , p. 379 ;

Culot 2015 , p. 27-39.