reliures.bnf.fr

bnf_long_label

Reliure en maroquin rouge à décor à la fanfare aux armes de Jacques-Auguste I de Thou, Paris, atelier non identifié, vers 1587

Paris. Bibliothèque nationale de France. Réserve des livres rares. RES FOL-TE138-57 (A,RES)

Keywords
Reliure à décor ♦ Plein cuir ♦ Maroquin ♦ Fanfare ♦ DorureFers (petits) • Filets
Dimensions:
366 x 255 x 111 mm

  • Pierandrea Mattioli. I Discorsi nei sei libri di Pedacio Dioscoride, della materia medicinale. Venise: Vincenzo Valgrisi, 1568. In-fol.

Deco_desc: 

Exemplaire dont toutes les gravures sur bois ont été coloriées.

Comment

Contemporary binding

Reliure exécutée à Paris vers 1587 par un atelier non identifié pour Jacques-Auguste I de Thou. Le bloc d'armes au centre des plats associe le blason de J.-A. de Thou à celui de sa première femme, Marie de Barbançon-Cany : il utilise ce bloc armorial de 1587, année de son mariage, à 1601, année de la mort de sa femme. D'après le style du décor de petits fers, cette reliure est datable avant 1590 ; dans la mesure où ce bloc d'armes a été ajouté par mosaïque au centre des plats, on peut suggérer qu'il a été substitué à un autre bloc d'armes, peut-être celui de Jacques-Auguste de Thou encore célibataire, ce qui plaiderait pour une réalisation au plus tard en 1587, très peu de temps avant son mariage (Hobson 1970, p. 77).

Detailed description

  • Reliure en maroquin rouge à décor doré dit « à la fanfare », aux armes de Jacques-Auguste I de Thou et de Marie de Barbançon-Cany, sa première femme (OHR , pl. 216, 8), dorées dans l'ovale central : composition très dense de petits fers dorés mêlant angelots, feuillages, coeurs feuillus et fleurs stylisées, inscrite dans un réseau de rubans structurant toute la surface des plats.
  • Dos à 6 nerfs à décor à la fanfare analogue à celui des plats. Coiffes marquées de hachures dorées.
more_binding_link 

Provenances

Jacques-Auguste I de Thou (1553-1617) ; François-Auguste de Thou (1604-1642), son fils ; Jacques-Auguste II de Thou (1609-1677), frère cadet et héritier en 1642 de ce dernier ; François-Michel de Verthamon, marquis de Bréau (1605-1697)(achat en 1680, ex-libris gravé).

Entity acquisition

Entré à la Bibliothèque vraisemblablement par saisie révolutionnaire ou au plus tard en 1848, d'après l'estampille : estampille n° 25, principalement utilisée sous la Monarchie de Juillet pour l'estampillage rétrospectif des ouvrages entrés à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle.

Monographies et articles (3)

Hobson 1970, n° 64, p. 16 ; p. 76-80 et 16*-17* 
Hobson, Geoffrey D, , Hobson, Anthony R, A and . Les Reliures à la fanfare, le problème de l’S fermé. 2e éd. augmentée. Amsterdam: G.T. Van Heusden, 1970
Coron, Antoine. "« Ut Prosint aliis » : Jacques-Auguste de Thou et sa bibliothèque". Histoire des bibliothèques françaises. 2, Les Bibliothèques sous l'Ancien Régime, 1530-1789. Paris: Promodis, 1988, p. 100-125
Le Bars 1998, fig. 1.5 (p. 26). 
Le Bars, Fabienne. "Les Relieurs et doreurs de Paris au XVIe siècle". Luxury trades and consumerism in Ancien Regime. [actes de deux congrès "The skilled workforce in Paris, 1500-1800", Paris et Oxford, 1993]. Aldershot: Ashgate, 1998, p. 3-29

Expositions (2)

Notice des objets exposés / Bibliothèque nationale / Département des imprimés. Paris: H. Champion, 1878
Des Livres rares depuis l'invention de l'imprimerie. Cataloque de l'exposition. Paris: Bibliothèque nationale de France, 1998