reliures.bnf.fr

Reliures de la Bibliothèque nationale de France

Reliure en maroquin brun à composition centrale de fers pour Jean Grolier, Paris, atelier de Jean Picard, vers 1540-1547

Paris. Bibliothèque nationale de France. Réserve des livres rares. RES-X-2375

Mots clés
Reliure à décor ♦ Plein cuir ♦ Maroquin ♦ Composition centrale ♦ DorureFers pleinsFilets
Dimensions :
170 x 104 x 43 mm

Éléments décoratifs :  

Initiales dorées bordées d'un filet rouge.

Commentaire

Reliure contemporaine de l'édition.
Reliure exécutée à Paris entre 1540 et 1547 par Jean Picard pour le collectionneur Jean Grolier (vers 1489-1565), dont l'ex-libris et la devise sont dorés sur la reliure. Reliure longtemps attribuée, comme l’ensemble des reliures à entrelacs géométriques, au relieur du roi Claude Picques (Nixon 1960 et Nixon 1965 , p. 15-16), jusqu’à la démonstration par A.R.A. Hobson (Hobson 1989 , p. 267-271) que ces pièces devaient être plutôt attribuées au libraire et relieur Jean Picard, dont le nom, le rôle et la période d'activité (de 1540 à 1547) avaient été plus récemment mis en évidence. L'absence du prénom abrégé « io » dans l'ex-libris a conduit Nixon à émettre l'hypothèse que cette reliure compte parmi les premières exécutées par cet atelier, juste après celles réalisées par l'atelier du Relieur à la fleur de lis.

Description de la reliure

  • Reliure en maroquin brun à décor doré à composition centrale de fers courbes à dessin en réserve et fers pleins, inscrite dans un encadrement de filets dorés, fers d’angles.
    • Au centre et au bas du plat supérieur, titre de l'ouvrage « m*t* ciceronis orationum volumen primvm » et ex-libris de Jean Grolier « grolierii et amicorvm * » dorés.
    • Au centre du plat inférieur, devise de Jean Grolier « portio mea domine sit in terra viventivm * » dorée.
  • Dos à 5 nerfs, traité à l'italienne : 3 nerfs épais marqués d'un filet doré et 2 nerfs minces marquées de hachures dorées, à l'identique des passages de chaînettes, bombés ; entrenerfs encadrés d'un filet doré. Coiffes refaites.
+ de détails sur la reliure 

Provenances

Jean Grolier (vers 1489-1565).

Entrée dans les collections

Présent dès le XVIIe siècle dans les collections de la Bibliothèque royale, d'après l'estampille (estampille n° 1, la première utilisée à la Bibliothèque royale, de la fin du XVIIe siècle à 1724).

Ancienne cote attribuée à la Bibliothèque (XVIIIe s.) : « X. 1884 » (face à la page de titre).

Monographies et articles (5)

Le Roux de Lincy 1866, n° 69, p. 202 
Le Roux de Lincy, Antoine. Recherches sur Jean Grolier, sur sa vie et sa bibliothèque, suivies d'un catalogue des livres qui lui ont appartenu. Paris : L. Potier, 1866
Shipman 1907, n° 104 
Shipman, Carolyn. Researches concerning Jean Grolier, his life and his library. New York : The Grolier Club, 1907
Nixon 1960, p. 50-51 
Nixon, Howard M. "Grolier's Binders".Nixon, Howard M. "Grolier's Binders. Notes on the Paris exhibition I [-II]". The Book Collector.1960, 9, p. 45-51 et 165-170
Austin 1971, n° 104 
Austin, Gabriel. The Library of Jean Grolier: a preliminary catalogue. New York : The Grolier club, 1971
Hobson 1999, p. 225. 
Hobson, Anthony R, A et . Renaissance Book collecting: Jean Grolier and Diego Hurtado de Mendoza : their books and bindings. Cambridge : University Press, 1999

Expositions (2)

Guignard 1959, n° 64, p. 29 
Guignard, Jacques. "Jean Grolier et la reliure française au XVIe siècle". Exposition de la Société de la Reliure originale accompagnée d'une présentation des reliures ayant appartenu à Jean Grolier. Paris : Bibliothèque nationale, 1959, p. XV-XXX, pl. I-XVI et p. 1-61
Le Bars 2012, n° 11 (pl.). 
Le Bars, Fabienne. Jean Grolier à la Bibliothèque nationale de France : 50 reliures de la Réserve des livres rares. Catalogue de l'exposition. Paris : Association internationale de bibliophilie, 2012