reliures.bnf.fr

Reliures de la Bibliothèque nationale de France

Reliure en parchemin souple à composition centrale et écoinçons armes peintes de Catherine de Medicis, Paris, atelier non identifié, vers 1574

Paris. Bibliothèque nationale de France. Réserve des livres rares. RES-J-3246

Mots clés
Reliure à décor ♦ Pleine peau • Reliure à passes • Reliure souple ♦ Parchemin ♦ Centre et coins ♦ DorurePlaques
Dimensions :
178 x 117 x 40 mm

Exemplaire réglé.

Commentaire

Reliure contemporaine de l'édition.

Reliure exécutée à Paris vers 1574 par un atelier non identifié pour Catherine de Médicis, reine de France (1547-1559), dont les armes sont peintes au centre des plats. La datation de la reliure est proposée d'après la date de parution du volume, Catherine de Médicis ayant probablement acquis (ou reçu) dès sa parution un exemplaire complet des Œuvres morales de Plutarque dans la traduction française de Jacques Amyot (1513-1593), précepteur et aumônier du roi, dont seul susbiste ici le volume de table, isolé. Le style du décor de plaques, agencées au centre (rinceaux sur fond évidé) et aux angles (rinceaux sur fond azuré) des plats est caractéristique des productions parisiennes des années 1570 à 1585 environ, cette reliure ayant donc pu au plus tard être réalisée en décembre 1588, avant le décès de Catherine de Médicis le 5 janvier suivant.

L'aspect brunâtre du parchemin au niveau des des plats (mors au sens large) et sur le dos est selon toute vraisemblance la trace d'un dos rapporté, probablement posé au XVIIIe siècle, où cette pratique était relativement fréquente pour conférer à peu de frais une allure plus moderne au dos d'une reliure ancienne. Cette pratique est particulièrement avérée dans la bibliothèque du prince de Condé, d'où provient de fait le volume. Ce dos rapporté a été retiré à l'occasion d'une restauration moderne (date indéterminée).

Description de la reliure

  • Reliure en parchemin souple à rabats, aux armes peintes de Catherine de Medicis, inscrite dans une plaque centrale à motif de rinceaux et écoinçons azurés également à motif de rinceaux ; encadrement extérieur d'un double filet doré.
  • Dos long compartimenté en 4 caissons par une palette ornée à motif végétal (guirlande), également dorée en tête et queue du dos ; chaque caisson est orné d'un fer central (bouton de fleur) en à décor analogue. Un titre a été inscrit à l'encre dans la partie supérieure du dos, sur 4 lignes : « Table des opuscules de Plutarque ».
+ de détails sur la reliure 

Provenances

Catherine de Medicis (1519-1589) ; Louis-Joseph de Bourbon, prince de Condé (1736-1818).

Entrée dans les collections

Entré à la Bibliothèque par saisie révolutionnaire, d'après la mention manuscrite « Emig. Condé » pour "Condé", reportée d'une main moderne au bas du contreplat supérieur ; estampillé rétrospectivement sous la Monarchie de Juillet : estampille n° 24, utilisée principalement à cette fin de 1833 à 1848.

Absence d'ancienne cote.

Monographies et articles (1)

Hobson 1970, n° 89, p. 18. 
Hobson, Geoffrey D, , Hobson, Anthony R, A et . Les Reliures à la fanfare, le problème de l’S fermé. 2e éd. augmentée. Amsterdam : G.T. Van Heusden, 1970

Expositions (1)

Guignard, Jacques et Brun, Robert. Dix siècles de livres français. Catalogue de l'exposition. Lucerne : Musée des Beaux-arts, 1949