reliures.bnf.fr

bnf_long_label

Abbaye de Saint-Germain-des-Prés

Activity start:
0543
Activity stop:
1794
Description:
Abbaye
Localisation:
Paris
Si l’abbaye fut très probablement dotée dès l’origine d’une bibliothèque, les incendies successifs qui la ravagèrent ne permettent plus d’en connaître la constitution initiale. C’est Guillaume Briçonnet, (1470-1534) qui, nommé abbé de Saint-Germain en 1507, la reconstitua à partir de 1513, œuvre poursuivie par Dom Dubreul (1528-1614) avec l’ achat d’éditions anciennes et d’ouvrages rares. En 1636, la bibliothèque s’accrut des collections venues de l’abbaye de Corbie et en 1655, elle fut installée dans de nouveaux bâtiments contigus à l’église. Au XVIIIe siècle, elle est devenue l’une des plus importantes bibliothèques de Paris, notamment grâce à de nombreuses donations privées, dont le témoignage nous est conservé par la présence de différents ex-libris, ex-dono et devises, qui contribuèrent à lui donner une vocation plus encyclopédique. On distingue notamment dans cet ensemble la bibliothèque donnée par l'évêque de Metz Henri-Charles du Cambout, duc de Coislin (1664-1732), riche notamment des collections héritées de son arrière-grand-père, le chancelier Pierre Séguier (1588-1672) et la collection de manuscrits donnée par le cardinal de Gesvre (1656-1744). À la Révolution, la bibliothèque, qui comptait environ 50.000 volumes, fut laissée ouverte dans ses locaux mais la collection fut presque entièrement perdue suite à l’incendie qui la ravagea à l’été 1794. Les 10.000 volumes qui purent être sauvés grâce à Dom Poirier (1724-1803), savant bénédictin qui occupa ensuite les fonctions de bibliothécaire à l’Arsenal, et Joseph Van Praet, de la Bibliothèque nationale, furent transférés à la Bibliothèque nationale où ils sont toujours conservés.

Voir : Franklin 1867-1873 , t. I, 1867, p. 107-134.