reliures.bnf.fr

bnf_long_label

Claude Picques (v. 1510-1574/1578)

 
Birth:
v. 1510
Death:
1574/1578
Country:
France
Activity place:
Paris. rue Saint-Jacques, à l'enseigne de la Trinité
Manages:
Atelier du relieur du roi (1555-1578)
Floruit:
En activité au moins du 26 février 1539 au 7 août 1574
Role:
Libraire, relieur et doreur ; relieur du roi
Libraire, relieur et doreur ; relieur de la Reine (au moins à compter du 23 juin 1553 et jusqu’à une date indéterminée); relieur du Roi (au moins à compter du 17 mars 1556 jusqu’au 7 août 1574), Claude Picques apparaît longtemps comme la figure emblématique de l'activité de reliure à Paris des années 1540 à 1575 environ, en l’absence durable d’autres noms portés à la connaissance des historiens de la reliure et en raison d’une remarquable continuité du matériel de dorure observée sur différents groupes de reliures à grand décor pendant cette période. La découverte successive du nom et des rôles joués par Jean Picard et Gomar Estienne ont permis de mieux définir et délimiter son activité, notamment en tant que relieur du roi. Claude Picques est avec certitude titulaire de cette charge en mars 1556 (document d'archive), mais il est fort probable qu'il le soit dès le printemps 1555, lors de la disparition de Gomar Estienne. C'est donc bien toujours à lui que l'on doit, à compter du milieu des années 1550, la réalisation des grands décors de la Renaissance française de la fin du règne de Henri II, ainsi que les premiers décors aux petits fers annonciateurs des décors dits à la fanfare, exécutés dès les années 1560, toujours pour la Bibliothèque royale. Son activité est attestée au moins juqu'en août 1574 ; il décède entre cette date et au plus tard janvier 1578, date à laquelle Nicolas Ève apparaît avec le titre de relieur du roi.

Voir : Gruel 1887 , p. 143 ; Thoinan 1893 , p. 373 ; Renouard 1901 , p. 220-221 ; Gruel 1905 , p. 128-129 ; Michon 1951 , p. 61-62, 67 ; Nixon 1965 , p. 15-52, n° 19-102, pl. C-F (fers) et XIX-XCVI (reliures)(attribution à Claude Picques) ; Renouard 1965 , p. 345-346 ; Nixon 1971 , p. 35-39, 72-80, 95-98 ; Foot 1978, HDG I , p. 156-182 ; Parent-Charon 1982 , p. 394-400 ; Hobson 1989 , p. 206-211, 267-271 ; Laffitte et Le Bars 1999 passim et notamment p. 148-150 ; Laffitte 2001 passim ; DEL Le Bars 2011 (3).