reliures.bnf.fr

bnf_long_label

Oratoriens de Saint-Magloire

Activity start:
1618
Activity stop:
1792
Description:
Séminaire
Localisation:
Paris
C'est en 1580 que Catherine de Médicis autorise l'installation des bénédictins de Saint-Magloire dans l'ancien hôpital de Saint-Jacques-du-Haut-Pas, bâtiment occupé depuis la fin du XIIIe s. par l'ordre des Frères pontifes. En 1618, Henri de Gondi transforme l'abbaye en séminaire, placé sous l'autorité des prêtres de l'Oratoire. Le nouveau séminaire se dote rapidement d'une bibliothèque, dont le premier accroissement d'envergure est à mettre au crédit de l'un de ses bibliothécaires, le père Pierre Delaplanche (1610-1684), qui en dresse le premier catalogue et qui fait don à sa mort de sa propre bibliothèque, soit environ 400 volumes, qui sont identifiés par la présence de son ex-libris manuscrit « Delaplanche ». La bibliothèque du séminaire s'enrichit ensuite régulièrement grâce aux legs de nombreux autres oratoriens, notammnent ceux de Louis Thomassin (1619-1695), d'Abel-Louis de Sainte-Marthe (1621-1697), général de l'Ordre, Louis Fouquet (1633-1702), évêque d'Agde et de François de La Poterie, ancien bibliothécaire du cardinal Jules Mazarin ; ces différents dons sont identifiables par la présence d'ex-libris portés sur les volumes. La bibliothèque comptait à la Révolution près de 15.000 volumes.

Marque de possession : ex-libris manuscrit pouvant prendre diverses formes dont les plus fréquentes sont : « ex libris Oratorii Sammagloriani », « ex libris Oratorii d. Jesu domus Maglorii », « ex bibliotheca Sancti Oratorii Sammagloriani » ou, en français, « de la bibliothèque de Saint-Magloire ».

Voir : Franklin 1867-1873 , t. II, 1870, p. 365-368.