reliures.bnf.fr

bnf_long_label

Reliure en maroquin rouge à décor rétrospectif, pour J.-B. Châtre de Cangé, Paris, atelier d'Antoine-Michel Padeloup, vers 1725

Paris. Bibliothèque nationale de France. Réserve des livres rares. D2-5255

Keywords
Reliure à décor ♦ Plein cuir ♦ Maroquin ♦ Compartiments espacés • Rétrospectif ♦ DorureFers azurésFers filigranésFilets
Dimensions:
114 x 77 x 15 mm

  • Guillaume Postel. Les Très merveilleuses victoires des femmes du Nouveau monde. Paris: J. Ruelle, 1553. In-16.

Exemplaire comportant de longues notes manuscrites sur les gardes volantes (les 3 premières et les 2 dernières).

Comment

Not contemporary binding

Reliure exécutée à Paris vers 1725, attribuée à l'atelier d'Antoine-Michel Padeloup (1685-1758), pour le collectionneur Jean-Baptiste Châtre de Cangé (16..-1746), qui avait acquis le volume en juin 1725, dans la vente de la bibliothèque de Cisternay du Fay (le prix de « 150 £ » noté de la main de Cangé au verso de la première garde marbrée de son exemplaire correspond au prix d'ajudication du lot) ; il était alors dans une reliure de maroquin vert, avec deux autres textes de Postel publiés en 1553, Des Merveilles du monde et la Description et charte de la Terre saincte (lot 794 de la vente). Le style historiciste du décor de cette reliure évoque dans son principe le choix fait déjà par le même Châtre de Cangé pour sa collection d'exemplaires imprimés sur vélin d'éditions de poètes français cités ci-dessous. Dans le cas présent, on peut suggérer comme source possible d'inspiration la reliure à décor de fanfare datable des années 1570 exécutée sur un recueil manuscrit de sonnets d'amour du XVIe siècle, volume ayant également appartenu à Châtre de Cangé et aujourd'hui conservé au département des Manuscrits de la BnF sous la cote Mss, Français 2507 (Chatelain 2010). L'attribution à Antoine-Michel Padeloup repose sur la présence dans le matériel de dorure de fers caractéristiques de la production de cet atelier.

À la date de réalisation de cette reliure, Antoine-Michel Padeloup n'est pas encore titulaire de la charge de relieur du roi.

Detailed description

  • Reliure en maroquin rouge à décor rétrospectif doré librement inspiré des décors à la fanfare du XVIe siècle par son jeu de rubans compartimentant la surface des plats, complétés de petits fers.
  • Dos long, encadré d'une roulette à motif géométrique (triples points), avec titre « la mere ieanne de postel » doré en long, achevé sur un branchage figuré au naturel, au filet. Coiffes marquées de hachures dorées.
more_binding_link 

Provenances

Charles-Jérôme de Cisternay du Fay (1662-1723)(sa vente, 1725, lot 794) ; Jean-Baptiste Châtre de Cangé (16..-1746)(sa vente, p. 22).

Entity acquisition

Acquis par la Bibliothèque royale auprès de Châtre de Cangé en 1733 et estampillé de suite : estampille n° 7, utilisée entre 1724 et 1734-1735 (à la page de titre).

Anciennes cotes attribuées à la Bibliothèque : « D2. 2829 » (verso de la 1ère garde marbrée)

Monographies et articles (2)

Chatelain 2003, p. 175-176 et fig. 43-44, p. 156 
Chatelain, Jean-Marc. La bibliothèque de l'honnête homme: livres, lecture et collections en France à l'âge classique (Collection Conférences Léopold Delisle). [Paris]: Bibliothèque nationale de France, 2003
Chatelain, Jean-Marc. "Une reliure à décor rétrospectif exécutée pour Châtre de Cangé (vers 1725)". Comites latentes : per gli ottanta anni di Francesco Malaguzzi. Vercelli: Gallo arti grafiche, 2010, p. 133-139

Catalogues de vente (2)

Bibliotheca Fayana, seu Catalogus librorum bibliothecæ ill. viri D. Car. Hieronymi de Cisternay Du Fay [vente, Paris, 25 juin 1725]. Paris: Gabriel Martin, 1725
Catalogue des livres du Cabinet de M. de Cangé, acheté par le roi au mois de juillet 1733. Paris: chez Jacques Guérin, 1733