reliures.bnf.fr

bnf_long_label

Richard Heber (1774-1833)

 
Birth:
1774
Death:
1833
Country:
Grande-Bretagne
Role:
Bibliophile
Richard Herber est l'un des plus célèbres bibliophiles anglais du XIXe siècle qui réunit entre 1800 et 1830 l'une des plus impressionnantes collections de livres, estimée à 150.000 volumes imprimés, auxquels il faut ajouter 1717 manuscrits et un nombre indéterminé de pamphlets et de lettres. Héritier en 1804, à la mort de son père Reginald Heber, pasteur de l'église anglicane, des propriétés familiales dans le Yorkshire et le Shropshire, il tente une vaine carrière administrative et s'attache surtout à poursuivre ses achats de livres au point de faire figure auprès de ses contemporains d'un vrai "bibliomane", parcourant les bibliothèques d'Angleterre et d'Europe continentale pour enrichir ses connaissances, achetant partout des livres et même parfois des bibliothèques entières. S'il accumulait les livres à l'envi, Richard Heber était aussi réputé pour donner très largement accès à ses collections, réparties dans plusieurs demeures en Angleterre et sur le continent, et pour la partager notamment avec ses amis, parmi lesquels on peut citer les noms du poète et écrivain sir Walter Scott (1771-1832)(importante correspondance conservée), du poète William Wordsworth (1770-1850) ou encore du bibliographe Thomas F. Dibdin (1776-1847), qui le cite dans son ouvrage Bibliomania paru en 1809. Les domaines d'excellence de cette bibliothèque hors norme étaient la littérature antique (né de son goût marqué pour les auteurs grecs et latins, hérité de ses années d'études à Oxford), la littérature anglaise ancienne mais aussi espagnole, italienne et française ; il avait aussi réuni, de manière plus inattendue, de nombreux livres imprimés au Mexique. Après sa mort en 1833, son immense bibliothèque fut peu à peu dispersée, en seize ventes successives, organisées pour la majorité d'entre elles à Londres d'avril 1834 à février 1842 (13 ventes), mais aussi à Gand en mars 1835 (une vente), et à Paris en mars et octobre 1836 (2 ventes). La plupart des manuscrits furent acquis par le British Museum (Londres) et la Bodleian Library (Oxford). Signalons enfin que Richard Heber fut l'un des dix-huit membres fondateurs du Roxbourghe Club, présent lors du dîner du 17 avril 1812 qui marque l'acte de naissance de cette célèbre association de bibliophiles.

Marque de possession : estampille rectangulaire noire, portant la mention « bibliotheca heberiana » encré en noir sur l'une des gardes blanches, en début de volume.

Catalogues de vente :

Voir la notice biographique dans la base Oxford Dictionary of National Biography http://www.oxforddnb.com/view/article/12854 (notice d'Arthur Sherbo)[lien vérifié le 2 juillet 2016]