reliures.bnf.fr

bnf_long_label

Reliure janséniste en maroquin citron doublé de maroquin rouge, aux armes de la marquise de Chamillart (doublures), Paris, atelier de Louis-Joseph Dubois (?), vers 1720-1731

Paris. Bibliothèque nationale de France. Réserve des livres rares. C-3520 (RES)

Keywords
Reliure armoriée • Reliure soignée ♦ Plein cuir ♦ Maroquin ♦ Absence de décor • Janséniste ♦ Dorure
Dimensions:
165 x 100 x 21 mm

Exemplaire réglé.

Comment

Contemporary binding

Reliure exécutée à Paris entre 1721 et 1731 au plus tard par l'atelier de Louis-Joseph Dubois relieur du roi, pour la marquise de Chamillart, dont le chiffre est doré aux angles des plats et les armes dorées au centre des doublures. L'attribution comme la datation repose sur l'étude récente de la bibliothèque de la marquise de Chamillart qui a mis en lumière que cette dernière a confié entre 1721 et 1731 à Louis-Joseph Dubois, son relieur de prédilection, des ouvrages choisis dans la bibliothèque de son défunt mari (Pénicaut 2002). Ces reliures se présentent toutes sous la forme de reliures jansénistes en plein maroquin, doublées de même dans une couleur volontairement choisie en fort contracte avec celle des plats.

Detailed description

  • Reliure en maroquin citron sans décor au chiffre de la marquise de Chamillart (double CC entrelacé) doré dans les quatre angles ; encadrement d'un filet estampé à froid.
  • Dos à 5 nerfs, marqués chacun d'un filet estampé à froid ; entrenerfs encadrés d'un filet estampé à froid ; dans le 2e entrenerf, titre « confes de s* august » doré sur une pièce de titre rouge elle-même encadrée d'un filet doré souligné de pointillé et, dans le 3e entrenerf, tomaison « tom. i. » dorée directement sur le cuir. Coiffes refaites.
more_binding_link 

Provenances

Marie-Thérèse Le Rebours, marquise de Chamillart (1657-1731).

Entity acquisition

Entré à la Bibliothèque au plus tard en 1848, d'après l'estampille : estampille n° 25, utilisée sous la Monarchie de Juillet, de 1833 à 1848, notamment pour l'estampillage rétrospectif des ouvrages entrés à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle (à la page de titre).

Monographies et articles (2)

Pénicaut, Emmanuel. "Madame Chamillart était-elle une "femme bibliophile" ?". Bulletin du Bibliophile.2002, 2, p. 313-325
Le Bars, Fabienne. "Janséniste". Dictionnaire encyclopédique du livre, [2], E-M. Paris: Éd. du Cercle de la librairie, 2005, p. 621-622