reliures.bnf.fr

bnf_long_label

Reliure en parchemin à décor peint en grisaille, Paris, Jean-Claude Bozerian, 1793

Paris. Bibliothèque nationale de France. Réserve des livres rares. RES P-YC-308

Keywords
Reliure à décor ♦ Bradel • Pleine peau ♦ Vélin ♦ Figures humaines ♦ Dorure • Grisaille • Peinture • Vernis
Dimensions:
179 x 112 x 23 mm

Comment

Contemporary binding

Reliure exécutée à Paris en 1793 par Jean-Claude Bozerian, pour un amateur non identifié, la peinture de la tranche de gouttière ayant été réalisée par Henriette Mérigot. La datation et les attributions sont faites d'après une note manuscrite fixée au recto de la 2e garde volante, qui indique : « Avril 1793. Ce volume relié à la manière Angloise par Bozeiran [sic] dem. quai des aug. est décoré sur tranche d'un joli paysage de la main de Mlle Henriette Mérigot : c'est le premier qui ait été fait à Paris d'après la manière anglaise ». L'attribution à Bozerian est confirmée par l'identification de son matériel de dorure. Quant au rôle joué par Henriette Mérigot comme peintre des tranches, il est attesté par des sources documentaires qui en font mention, sans autre explication. Ces reliures imitées des reliures en vélin translucide inventées dans l'atelier de William Edwards et de son fils Thomas Edwards à Halifax (Angleterre) restent exceptionnelles dans la production de Jean-Claude Bozerian et, d'une manière plus générale, en France.

Detailed description

  • Reliure en vélin translucide à décor central de grisaille, bordure formée d'une guirlande de feuilles de vigne soulignée d'une mince bande à motif géométrique (alternance de disques concentriques sur fond plein or ovales et rehauts peints en bleu) soulignée d'une très mince ligne dentelée aussi dorée.
    • Au plat supérieur, grisaille figurant une femme de comédie.
    • Au plat inférieur, grisaille figurant une femme de comédie dans les nues.
  • Dos long compartimenté en six caissons par des bandes géométriques analogues à la bordure des plats ; caissons ornés en alternance d'un fer emblématique figurant une palme (1, 4 et 6) et une trompette (2 et 5) ; dans le 2e caisson, titre « terentius » doré sur un fond peint en vert. Coiffes en fort relief, marquées de hachures dorées.
more_binding_link 

Related bindings for bindings

Une reliure en vélin translucide réalisée par les Edwards d'Halifax est conservée à la Réserve des livres rares de la BnF sous la cote RES 8-NFY-343.

Provenances

Aucun possesseur connu.

Entity acquisition

Entré à la Bibliothèque au plus tard en 1848, d'après l'estampille : estampille n° 25, utilisée sous la Monarchie de Juillet, de 1833 à 1848, notamment pour l'estampillage rétrospectif des ouvrages entrés à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle (à la page de titre).

Monographies et articles (2)

Sainte-Heraye 1892, p. 105-106 (tranche peinte) 
Sainte-Heraye, B.-H.G. de. "La décoration extérieure des livres : tranches ciselées et peintes". L’Art et l’Idée.1892, 1, p. 98-106
Culot 2015, p. 41 et 45 (note 56). 
Culot, Paul. Le décor néo-classique des reliures françaises aux temps du Consulat, du Directoire et de l'Empire. Bruxelles: Bibliotheca Wittockiana, 2015

Expositions (1)

Les plus belles Reliures de la réunion des bibliothèques nationales. Catalogue de l'exposition. Paris: G. Van Oest, 1929