reliures.bnf.fr

Reliures de la Bibliothèque nationale de France

Reliure en maroquin noir à composition centrale de fers pour Marc Laurin, Paris, atelier du relieur à l'Arc de Cupidon, vers 1550-1555

Paris. Bibliothèque nationale de France. Réserve des livres rares. RES P-YC-1281

Mots clés
Reliure à décor ♦ Plein cuir ♦ Maroquin ♦ Composition centrale ♦ DorureFers pleinsFilets
Dimensions :
163 x 100 x 23 mm

Commentaire

Reliure contemporaine de l'édition.
Reliure exécutée à Paris entre 1550 et 1555 par l'atelier du relieur à l'arc de Cupidon pour le collectionneur brugeois Marc Laurin (1530-1581) dont l'ex-libris et la devise sont dorés sur la reliure. L'attribution à l'atelier est faite d'après l'identification du matériel de fers utilisés pour la réalisation du décor. Près d'une vingtaine de reliures exécutées par ce même atelier pour Marc Laurin sont aujourd'hui recensées ; parmi elles figurent trois reliures au décor très proche de celui proposé ici, série aujourd'hui conservée à la British Library (voir le site : http://www.bl.uk/catalogues/bookbindings/).

Description de la reliure

  • Reliure en maroquin noir à composition centrale dorée de deux fers pleins disposés tête-bêche et réunis par deux filets courbes de manière à dessiner un cartouche. Encadrement extérieur d'un filet or entre 2 filets à froid.
    • Au plat supérieur, titre de l'ouvrage « Annei Senecae Tragediae » doré dans le cartouche central et ex-libris de Marc Laurin « m. lavrini et amicorvm. » doré dans un petit rectangle doré au filet au bas du plat.
    • Au plat inférieur, devise de Marc Laurin « virtvs in ardvo » dorée dans la composition centrale, d'allure étriquée.
  • Dos à 5 nerfs, marqués d'un filet doré et encadrés de filets estampés à froid ; entrenerfs ornés chacun d'un petit fer évidé (bouton de fleur à quatre pétales ; Nixon 1965, fer CB 17) et encadrés d'un filet estampé à froid (grands côtés) ou doré (petits côtés) ; passage de chaînette bombé en queue, avec la trace au-dessous d'un très petit fer doré. Multiples filets estampés en tête et queue et coiffes marquées de hachures dorées (restauration).
+ de détails sur la reliure 

Reliures apparentées

Deux autres reliures exécutées pour Marc Laurin par le même atelier parisien sont conservées à la Réserve des livres rares de la BnF, sous les cotes RES M-YC-373 et RES P-YC-1282 (1-2).

Provenances

Marc Laurin (1530-1581).

Entrée dans les collections

Entré à la Bibliothèque vraisemblablement par saisie révolutionnaire, d'après l'estampille (estampille n° 25, utilisée sous la Monarchie de Juillet, de 1833 à 1848, notamment pour l'estampillage rétrospectif des ouvrages entrés à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle).

Monographies et articles (1)

Goldschmidt 1928, p. 282, n. 3. 
Goldschmidt, Ernst Philip. Gothic and Renaissance bookbindings. Londres : E. Benn, 1928

Expositions (2)

Notice des objets exposés / Bibliothèque nationale / Département des imprimés. Paris : H. Champion, 1878
Nixon 1965, fer CB (Cupid's Bow binder) n° 17. 
Nixon, Howard Millar. Bookbindings from the library of Jean Grolier : a loan exhibition. Londres : The British museum, 1965