reliures.bnf.fr

bnf_long_label

Reliure en veau crème à décor de mauresques pour Boucault (?), Paris, atelier du relieur à l'Arc de Cupidon, vers 1550-1555

Paris. Bibliothèque nationale de France. Réserve des livres rares. RES-YE-17

Keywords
Reliure à décor ♦ Plein cuir ♦ Veau ♦ Mauresques ♦ DorureFers azurésFiletsMosaïque de cuirsRehauts peints
Dimensions:
275 x 198 x 24 mm

  • Guillaume de Lorris. Jean Molinet. Le Romant de la rose, moralisé cler et net. Paris: veuve de Michel Le Noir, 1521. In-fol.

Exemplaire réglé. Note manuscrite sur l'auteur au bas de la page de titre.

Comment

Contemporary binding

Reliure exécutée à Paris vers 1550-1555, attribuée à l’atelier du relieur à l'Arc de Cupidon. L'attribution et la datation sont respectivement proposées d'après la présence dans le matériel de dorure de fers caractéristiques de la production de cet atelier et le style du décor. D'après la devise dorée sur les deux plats de la reliure, l'hypothèse a été émise de voir dans cette reliure une commande due à un certain Boucault, mais il n'est pas exclu qu'il faille plutôt voir dans cette devise une citation extraite du Roman de la Rose ou y faisant à tout le moins explicitement référence. Il existe en effet un second exemplaire de cette édition dans une reliure en veau blanc au schéma décoratif analogue, à plein décor de filets courbes simples complétés de fers azurés et, sur chaque plat, de sept pièces de maroquin bordeaux mosaïquées disposées de même, mais attribuable d'après le matériel utilisé à l'atelier du relieur du roi, Claude Picques et datable vers 1555-1560. Cet exemplaire est conservé à Chantilly, bibliothèque et archives du château, (cote : XXIII-BIS-004), et fut acquis par le duc d'Aumale en 1859, lors de la vente de la collection Armand Cigongne.

J. Van Praet a noté à propos de l'exemplaire de la BnF, face à la page de titre : « à conserver à cause de la belle condition »

Detailed description

  • Reliure en veau blanc à plein décor de mauresques (filets courbes simples complétés de multiples fers azurés), organisé autour d'une composition centrale de même inspiration dorée et à rehauts peints en noir sur une pièce de maroquin rouge sombre et relevée de quelques rehauts peints en noir, complété de six pièces de maroquin rouge sombre mosaïquées, appuyées à intervalles réguliers sur la bordure, ornée d'une guirlande composée en alternance d'eun association de petits fers azurés et d'un fer à l'étoile.
    • Au centre du plat supérieur, devise « amovr ne pevlt » dorée.
    • Au centre du plat inférieur, suite de la devise, « ov rigvevr vevlt », dorée.
  • Coiffes marquées de hachures dorées.
more_binding_link 

Provenances

Boucault (?).

Entity acquisition

Entré à la Bibliothèque entre 1724 et 1735, d'après l'estampille : estampille n° 8, utilisée à la Bibliothèque royale pendant cette courte période.

Anciennes cotes attribuées à la Bibliothèque : « Y. 4378 » et Y. 239, barré (face à la page de titre).

Expositions (2)

Charon 1988, n° 7 (pl.)(attribution à Boucault) 
Charon, Annie. Cinquante reliures françaises à décor sur des textes importants et provenant de collections renommées. Paris: Bibliothèque nationale ; Technorama, 1988
Chantilly 2015, Le siècle de François Ier, n° 143 (ex. de Chantilly ; par erreur indiqué comme relié en parchemin). 
Le siècle de François Ier : du roi guerrier au roi mécéne. Cataloque de l'exposition. Paris: Cercle d'art, 2015